Concert Clara Schumann

Une passion romantique

 

Dimanche 12 mai à 17h

 

Interprète: Martine PRINTEMPS LEROY (Soprano)

Au Piano: Danielle HOPPENOT

Récitante: Marie Esquerre

Genre: récital Chant - Piano

Photo: G. Printemps


Ce récital chant-piano est un hommage à une figure d’exception, qui marqua la musique romantique allemande, par sa destinée à multiples facettes : Clara Schumann, dont nous célébrons cette année le bicentenaire.

 

Le lied, union intime de la poésie avec la musique, est l'expression même de l'introspection de l'âme romantique allemande. Les poèmes mis en musique par Clara Schumann sont autant de prolongements visionnaires de sa destinée tourmentée.

Pianiste virtuose à l’égale d’un Liszt, Muse inspiratrice, objet d’amour et d’admiration  de Robert Schumann et de Johannes Brahms, Clara Schumann fut en retour l’interprète privilégiée de leurs œuvres… Elle consacra sa vie à leur musique, à La Musique, sacrifiant sa vie personnelle, sa famille mais aussi sa propre création.


Programme

-  Liebst du um Schönheit (Aimes-tu pour la beauté)                            Rückert

 

-  Warum willst du and’re fragen…                                                       Rückert

 

-  Walzer   (Valse)                                                                                  Lyser

 

 (Pourquoi veux-tu demander à d’autres…)

 

-  Sie liebten sich beide (Ils s’aimaient tous les deux)                             Heine

 

-   Volkslied: Es fiel ein Reif auf der Frühlingsnacht                             Heine

 

(Chanson populaire : une gelée tomba une nuit de printemps)

 

 

 

Piano solo

 

Soirée musicale opus 6 : Notturno

 

 

-  Am Strande (Sur le rivage)                                                                 Burns

 

-  O Weh des Scheidens dass er tat (Oh douleur de la séparatio)n        Rückert

 

-  Er ist gekommen in Sturm und Regen                                                            Rückert

 

(Il est venu dans la tempête et la pluie)   

 

-  Ihr Bildnis : Ich stand in dunkelkn Träumen…                                  Heine

 

(Son portrait : en proie à  des rêves obscurs…)

 

-  Geheimes Flüstern hier und dort                                                         Rollet

 

(Des chuchotements secrets ici et là)

 

 

 

Piano solo

 

Romance opus 11 : Andante II

 

 

-  Das Veilchen     (La violette)                                                               Goethe

 

-  Der Mond kommt still gegangen                                                        Geibel

 

(La lune vient de disparaître sans un bruit)

 

-  Der Wanderer (Le voyageur)                                                              Kerner

 

-  Der Wanderer in der Sägemühle                                                         Kerner

 

(Le promeneur à la scierie)

 

-  Beim Abschied (En disant au revoir)                                                  Serre   

 


Clara Schumann (1819-1896)

Enfant prodige, Clara Schumann entama son éblouissante activité d’interprète dès son plus jeune âge, guidée par son père, célèbre pédagogue. Sa vie fut habitée par la passion pour l’un des plus grands compositeurs du romantisme allemand, Robert Schumann, rencontré dès l’enfance, et qu’elle ne put épouser qu’après de longues batailles juridiques avec son ombrageux père.

 

La vie de Clara Schumann fut assombrie par la maladie de Schumann (qui fut emporté par la folie après 14 ans d’union fusionnelle et au terme de deux années d’internement), et par  le décès de quatre de ses huit enfants. Maîtresse-femme, elle survécut aux épreuves, reprenant une glorieuse carrière d’interprète à travers toute l’Europe, jusqu’au bout de ses forces.

Dans le sillage de son génial époux, elle composa une trentaine de lieder puis, peu à peu, fit taire sa musique intérieure, interprétant les œuvres de Schumann et de Brahms, ami de la famille, et se faisant une véritable messagère de leurs oeuvres.